Bulletin juillet / août 2020

SE DÉPLACER DANS LE CŒUR

Les gens viennent au yoga pour différentes raisons, mais finalement les pratiques guideront l’individu vers l’équilibre.  Prendre du plaisir arrive quand  nous sommes contents, heureux et en paix. C’est la direction de la sadhana. Une des sadhanas les plus fortes pour nous amener dans cette direction est le mantra et la musique parce qu’ils affectent les émotions et les sentiments et non pas l’intellect. L’intellect peut apporter la confusion, la comparaison, l’évaluation, l’analyse, peut créer des questions et créer des réponses, mais les mantras ouvrent l’énergie du cœur et font exploser l’énergie des émotions et font sortir le pouvoir. Il y a le pouvoir dans tout.  Il y a une force inhérente dans le corps, mais elle ne se manifeste que lorsque nous avons besoin de l’utiliser, que ce soit pour une petite pierre ou un gros rocher.

L’énergie est aussi inhérente dans les émotions aussi bien que dans le mental. L’énergie du mental est connue comme « buddhi », l’énergie émotionnelle comme « bhava ». Aussi longtemps que nous  sommes enfoncés dans buddhi, il n’y a pas de salut. Quand nous venons à bhava, l’air se nettoie immédiatement. Un exemple classique de cette situation est deux personnes qui sont follement amoureuses et qui vivent ensemble. Au fil du temps, il y a lutte et un incident détruit leur connexion et leur relation. Qu’arrive-t-il à ce sentiment d’amour qui était dominé par l’envie, la jalousie, la colère ? Si nous nous connectons avec l’amour, la jalousie, l’envie et la colère n’auront aucune place.

Maintenir l’équilibre émotionnel, l’équilibre « bhava » amène à la l’illumination ou l’évolution de la conscience. Le mantra devient  l’outil, le processus par lequel l’énergie de bhava est élevée. Maintenant, notre énergie bhava n’est pas élevée. Nous avons un bon quotient intellectuel, mais le quotient émotionnel est très perturbé. Tous nos quotients émotionnels sont à différents niveaux et sont déformés et dépressifs, à cause de nos désirs pour chercher quelque chose.

Bhava devient l’énergie, la force pour la conscience de soi ultime et la réalisation de soi. Le mental est transcendé ou laissé derrière.

Ainsi, nous devons actuellement aller de la tête Buddhi à l’espace du cœur Bhava. L’espace du cœur est la force de connexion, il ne voit pas de division  ou différence dans quoique ce soit ou qui que ce soit. Les gens qui ont été inspirés dans leur voyage humain ont éveillé leur Bhava, leur espace du cœur.  Les intellectuels ont été appréciés, ils ont écrit de bonnes choses, mais ceux qui ont donné l’inspiration, ont montré la façon de suivre la voie du cœur. C’est une indication que si nous suivons la voie du cœur, nous pouvons nous changer et aider les autres personnes à sortir de leurs limitations et à grandir.

Swami Niranjanananda Saraswati