Bulletin d’octobre/novembre 2018

bulletin-janvierfevrier2016-1

 

LE MENTAL MYSTÉRIEUX

 

La plupart des gens ne sont pas familiers avec le mental et ne comprennent pas son langage. Bien que le mental soit une partie inséparable de notre être, notre connaissance du mental est très limitée. Continuellement, nous sommes heureux ou malheureux, désireux ou frustrés, aimant ou haïssant, pensant, rêvant ou dormant. Tout cela est au-delà de notre contrôle. Si nous arrêtons de penser, c’est parce que nous ne pouvons plus penser, et si nous pensons trop c’est parce que nous ne pouvons arrêter. Nous sommes heureux non pas parce que nous choisissons de l’être, mais parce que l’émotion se lève due à la réalisation d’un désir ou d’une condition.

La conduite et les réactions du mental ne sont pas sous notre contrôle. Nous vivons avec le mental, cependant, nous ne sommes pas familiers avec lui. C’est comme deux amis qui n’ont pas de base commune de compréhension, en vivant ensemble dans la même chambre. Un est sourd et l’autre est muet. Il y a manque de synchronisation totale, totale absence de participation. L’un prépare le repas et quoiqu’il cuisine, l’autre doit le manger. Il peut ne pas aimer les spaghettis , mais il doit les manger, parce que c’est ce qui a été cuit pour lui.

Pourquoi est-ce comme cela ? 

Les gens sont ignorants de beaucoup de choses. Quoiqu’il se dise dans les écoles, c’est inadapté. Quand vous apprenez quelque chose, ce n’est pas dans des buts pratiques, mais c’est afin de réussir l’examen. Ainsi, il y a beaucoup de choses fondamentales que nous ne savons pas.

De même nous ne savons pas concernant le mental. Le Yoga est une science qui nous apprend sur le mental à partir d’expériences pratiques. Il n’est pas nécessaire de vous dire ce qu’est le mental, vous devez l’expérimenter par vous-même. Je peux vous expliquer ce qu’est la douceur, mais tant que vous n’avez pas goûté, vous ne pouvez pas comprendre réellement. Une fois que vous avez goûté, vous avez l’expérience de la douceur, vous savez et je n’ai pas la peine de vous expliquer. Donc, le mental doit être pratiquement expérimenté.  

Le mental non vu

Les grands penseurs disent que le mental d’un homme est comme un volcan souterrain. Un peu peut être vu, mais le reste est sous la surface. Nous connaissons beaucoup des manifestations du mental, telle que la colère, le bonheur, le malheur, l’envie, la passion, l’émotion, l’inquiétude, la peur, l’anxiété… c’est seulement la partie supérieure du volcan qui peut être vue. Si je suis en colère, je peux l’expérimenter. Si quelque chose arrive à ma femme ou mes enfants, j’ai des sentiments mélancoliques. Je sens et je sais. Ceci est le mental perceptible qui peut être vu, mais c’est au-delà de notre contrôle. Quand vous êtes plein de frustrations, vous ne savez pas comment gérer cela, parce que la racine est dans le mental non visible.

Développer le voyant

Comment allez-vous à la base du mental ? Une façon est de suivre le schéma de la pensée jusqu’à la source. Mais c’est très difficile parce que quand vous suivez le schéma de la pensée, vous en faites partie, et vous êtes complètement perdu. Si le mental fait des sauts, et que vous essayez de suivre les pensées, c’est très difficile. Après quelques temps, ce qui arrive souvent est que vous commencez à apporter des fantaisies au processus entier.

En yoga, la façon de suivre les pensées n’est pas considérée comme facile, parce que pour la plupart des gens, la pensée et le penseur sont inséparables. Afin de pratiquer avec succès, vous devez d’abord séparer ce qui est pensé,  et le penseur et la pensée. Ce sont trois facteurs associés.

Penser, le penseur et la pensée sont les trois composantes du mental. Quand ils sont assemblés, le processus de penser et le sentiment prennent place.  Quand une pensée est dans votre mental, il y a un penseur, et un processus de penser. Mais dans le yoga, nous avons un quatrième élément – le voyant. Ainsi en yoga, nous avons le fait de penser, le penseur, la pensée  et celui qui voit tout cela. Le yoga commence réellement quand vous êtes capable d’ajouter le quatrième élément au processus entier de penser. Le voyant est le spectateur. Comme vous êtes le spectateur d’une grande course et un téléspectateur de la TV, de la même façon, vous devez développer à l’intérieur de vous un spectateur du processus triple. Vous n’avez pas à créer le voyant. La faculté d’être le témoin de ce qui arrive dans le mental est déjà là dans une forme très subtile.

C’est la qualité différentielle des êtres humains ; autrement, nous sommes simplement des animaux. Les animaux marchent sur quatre pattes, nous marchons sur deux. Les animaux réagissent à différentes situations et nous le faisons aussi. Les animaux mangent, dorment et vivent dans le corps, nous aussi … ils ont l’insécurité, nous aussi. Les animaux aiment et font l’acte sexuel, nous aussi. La seule chose qui rend l’homo sapiens différent des animaux est cette faculté de connaître.

Je vous parle, je sais que je vous parle. Vous m’écoutez, vous savez que vous m’écoutez. C’est la faculté de « voyant ».

Cette faculté de « voyant » dans le temps et l’espace est l’héritage spécial de l’être humain. Quand un homme évolue, il développe cette faculté. Quand vous perdez cette faculté, et beaucoup de gens le font, vous devenez aussi ignorant qu’un animal, vivant une vie animale dans un corps d’animal. Cette faculté de voyant est développée par le  processus de la méditation par lequel le mental entier  est transformé. Vous ne dites plus « penser, la pensée, le penseur », vous dites « méditation, méditant et objet de la méditation ». Je suis le voyant de cette triple fonction qui prend place dans la méditation. Avec cette faculté, je suis capable de me connecter au passé, au présent et au futur, et de maintenir un espace/temps continu.

La source de la création

Le mental est plus subtil qu’un atome, qu’une molécule ou qu’un électron. Le mental est définitivement le plus subtil de toutes les énergies que l’homme a découvert. Vous connaissez  sur les états les plus subtils de la matière qui sont discutés en physique, mais le mental est plus subtil que toute sorte de matière que nous avons conçues, mesurées ou analysées dans la science.

Selon le yoga, ce mental est connecté au temps/espace continuellement. Le temps-l’espace- l’objet sans interruption est l’existence entière et sont la manifestation du mental. Si vous pouvez désintégrer le mental, le retirer totalement, alors le temps, l’espace et l’objet n’existent pas. C’est enseigné dans la physique moderne aussi.

Les religions disent que Dieu est le créateur,  mais quelle est cette création ? est-elle faite de boue ou de pierre, de chair ou d’os ?

Les scientifiques de premier plan de notre époque ont donné une conclusion définie que la création du temps et de l’espace est une manifestation du mental. Une fois que le mental se retire, il n’y a rien. Peu de gens comprennent le pouvoir du mental. Tout existe en fonction du mental. Le mental est plus puissant que le corps. Nous ne le comprenons pas parce que notre science est basée sur la matière. Il semble que ce mental est une machine pensante, mais ça ne l’est pas. Il est une force, une énergie. Par ce mental, nous créons sciemment ou inconsciemment le désastre pour nous-mêmes. Toutes nos souffrances sont dues au mental.

En physique, les scientifiques ont clairement établi qu’à la fois la matière et l’énergie sont la création du mental. Le temps et l’espace sont mesurés par le mental. Le temps-espace-objet est créé continuellement par le mental, juste comme nous faisons une bougie sans cire. La cire est la bougie et quand elle fond, il n’y a pas de bougie. De la même façon, le mental se manifeste lui-même.

Dompter le mental

Dans la physique, le vedanta, le yoga et le tantra, nous lisons que le temps, l’espace et l’objet sont les qualités du mental. Juste comme ce nez est l’un de nos organes, les oreilles et les yeux sont d’autres organes, mais si je meurs, tout meurt. Ainsi ces 3 –temps, espace, objet – sont les différentes manifestations du mental. Si vous retirez le mental, alors tout se retire.

Vous pouvez vivre une certaine période au-delà de cette création. Si vous développez cet art, vous pouvez transcender le temps, l’espace et l’objet. En transcendant le mental, vous pouvez atteindre le samadhi, le plus haut état dans l’évolution, le sommet de la vie humaine. Mais le problème est comment retirer le mental ?  La science moderne a accepté cela, mais elle ne nous a pas montré comment gérer le mental, et ni la religion ne l’a fait. La seule science qui nous a montré la voie est le yoga et le tantra. Le but du yoga est d’élever le mental et pour cela la méditation est un des plus grands systèmes.

La méditation est le dhyana yoga. Ce n’est pas le yoga de l’inconscient, c’est le yoga de la pleine conscience de tout ce qui arrive à l’intérieur de vous. En premier, vous devez développer la conscience du voyant et ensuite vous devenez un témoin de vos pensées. Quand cette conscience est développée et que le mental est complètement retiré, alors c’est le moment de focaliser la conscience sur un objet comme une flamme, une étoile, un point, un son, une idée, une expérience ou un mantra. Alors vous avez besoin de développer la totale conscience de cet objet. Quand cela arrive, vous entrerez spontanément dans cet état de méditation. Continuez à méditer et transformez le mental subtil en mental causal de telle façon que le mental cosmique devienne un point. C’est bindu, le noyau de la création.

Si ce processus ne prend pas place, prenez l’aide d’autres formes de yoga parce qu’ils vous préparent à développer cette faculté. Mais n’attendez pas que ce soit facile. Le mental est la plus grande force et afin de dompter et exploiter cet étalon sauvage, vous devez être prêt à voyager beaucoup.

D’abord, vous devez réaliser que le mental est une force créatrice. Une pensée est l’expression de création et vous ne le savez pas. Vous pensez une pensée et quelque chose arrive quelque part. donc, le malheur de l’être humain, la maladie physique, les limitations intellectuelles, les dépressions émotionnelles et le manque de beaucoup d’autres facultés dans sa vie peuvent tous être attribués à une gestion incorrecte du mental. Afin de gérer le mental, vous devez d’abord développer la faculté de voyant. Si vous ne le faites pas, vous ne pouvez jamais gérer le mental.

Connais-toi toi-même

Chacun devrait comprendre que la méditation est une pratique très importante. Il y a différentes pratiques que vous pouvez apprendre selon vos capacités. Il est donc important d’encourager les séminaires de yoga et méditation pour les débutants et les autres aussi. Quand nous organisons des cours et que vous l’entendez dire, merci de passer l’information ainsi  beaucoup de gens auront l’avantage de ces opportunités. Si vous pouvez mettre un peu de personnes en contact avec le yoga, vous leur rendrez un grand service, parce que l’être humain doit connaître son propre soi. Sans cela, il ne peut éviter les tragédies de la vie. Le bonheur est à l’intérieur et chacun doit connaître cela par l’expérience pratique.

En dépit du fait que l’être humain a tout essayé, il a échoué d’assurer le bonheur jusqu’à présent. L’homme a suivi un mirage, un monde d’illusion. Il doit réaliser le monde à l’intérieur. Le bonheur qui n’est pas matériel, ne dépend pas d’un objet. Il y a un bonheur plus grand qui est homogène et absolu, et c’est le Soi, au-delà du mental.

                                                                                               SWAMI SATYANANDA SARASWATI