Bulletin de février 2020

GUERIR DEVIENT POSSIBLE

De nos jours les gens connectent les asanas avec le corps et la maladie. Ils disent « si cet asana est réalisé », alors cette maladie particulière sera guérie. Ce sont des mots parlés par les gens et non par le yoga. Si les enseignants peuvent dire qu’ils peuvent guérir une maladie particulière avec l’aide du yoga, le yoga ne le dit pas. Selon le yoga, les maladies ne sont pas guéries et quelqu’un ne doit même pas essayer, ce que chacun a à faire, c’est de discipliner et de gérer sa vie et les maladies guériront automatiquement.

Je ne suis pas malade

Sri Swami Satyananda disait que les gens généralement croient que le yoga soigne la maladie. Si une personne malade pense toujours à sa maladie et croit qu’elle est malade, alors aucune forme de pratique médicale ne va l’aider. Donc, la 1ère thérapie pour une personne malade est d’enlever la pensée de son mental qu’elle est malade. Tant  que la personne n’enlève pas cette pensée de son mental,  elle ne sera pas libérée de la maladie. La première pensée qui doit venir à un personne malade est « je ne suis pas malade, je ne suis pas malade ». Quand une personne pense qu’elle n’est pas malade, qu’elle est en bonne santé, le mental commence à agir sur le corps. Si une personne pense constamment à la maladie physique, alors même une personne en bonne santé deviendra malade en raison de la pensée négative constante. Le premier principe est « je ne suis pas malade » et le second principe sont les pratiques appropriées. Cela signifie que pour chaque condition, il n’y a pas plus de 4 à 6 pratiques. Les pratiques générales sont pour améliorer la santé et non pour guérir.

3 aspects pour maintenir le corps

Quand l’on connecte le corps avec le yoga dans le Hatha Yoga, alors 3 effets sont vus. Le premier est que s’il y a une maladie ou problème de santé, alors sa suppression devient possible avec le yoga. Après l’on s’efforce d’améliorer la santé, de se libérer de la maladie et de rendre les conditions de guérison plus puissantes. Après cela vient la prévention. Si une condition, tension, germe, bactérie ou pollution affecte le corps, le corps doit avoir l’immunité, le pouvoir et la force de lutter contre. Si avant on tombait malade pendant 10 jours, alors maintenant on tombe malade pour 2 jours seulement.

Le yoga a 3 aspects considérant le corps : curatif, préventif et organisateur. Généralement les gens doivent pratiquer l’aspect organisateur. Ils doivent faire les pratiques pour améliorer la santé et permettre à la discipline et à l’organisation de se manifester dans leur vie.

Autrement, les gens dorment jusqu’à 8 heures du matin, pratique le yoga à 10 heures, mangent à 11 heures. Ils se plaignent et demandent de leur enseigner des asanas. Ils prennent le petit déjeuner à midi, le lunch à 15 heures et s’endorment à 11 heures du soir ou minuit, et veulent rester en forme. En étant dans la boue, ils veulent que leurs vêtements soient propres. C’est impossible.

Si vous allez dans le monde, vous avez à supporter la souffrance du monde avec discrimination, non pas avec la peur et l’anxiété. Quand vous avez peur de la maladie, vous ne pouvez vous soigner vous-même. Cependant si vous agissez avec discrimination, alors chaque type de guérison devient possible.

                                                                  Swami Niranjanananda Saraswati