Bulletin avril / mai 2017

bulletin-janvierfevrier2016-1

 

« Pour ceux qui osent. »

Le but du raja yoga est « chitta vritti nirodhah », non le samadhi.   Les gens pensent que le samadhi est le but du yoga, non chitta vritti nirodhah. Celui qui fouille dans le yoga étudiera Patanjali,  mais il dira toujours « puis-je expérimenter le samadhi ? ». Personne ne dira « comment puis-je contrôler la conduite de mon mental ? ».  Chacun dira « comment expérimenter le samadhi ? ». Personne ne veut reconnaître les défauts de sa vie. Même la plus incompétente des personnes qui est capable de fermer les yeux pendant 10 minutes croira qu’elle est devenue un yogi, juste parce qu’elle ferme les yeux. Il n’y a aucun travail sur soi-même, alors que le but de la sadhana est de travailler sur soi. C’est le commencement de l’expérience du yoga, le chemin que nous avons commencé.

photo sw niranjan 2 001Chaque yoga a défini un but. Quel est le but du hatha yoga ? Est-ce que quelqu’un l’a expérimenté, malgré  le fait de pratiquer le yoga en face de grands miroirs en salle,  de faire des retraites et d’aller en ashram ? Est-ce que quelqu’un a expérimenté ce que le hatha yoga essaye de développer dans l’être humain ? Non, personne n’a expérimenté cela parce que le hatha yoga a été considéré comme un exercice physique. Les gens pensent que le hatha yoga est faire bouger le corps. C’est la compréhension commune du hatha yoga. Cependant, la signification réelle du hatha yoga se trouve dans le terme lui-même. Combien de personnes ont expérimenté l’équilibre entre Ham et Tham, entre les énergies solaires et lunaires dans leur pratique ?

Similairement, le but du raja yoga est chitta vritti nirodhah, cependant personne n’en tient compte. Chacun veut méditer sans tenir compte de leurs chitta vrittis, donc la méditation est sans succès. Cela crée une autre distraction dans le mental qui est déjà dans un état distrait. Vous être distrait par le monde, par les stresses, les anxiétés, les inquiétudes, les problèmes, les finances, la famille, la société. Vous fermez les yeux, vous laissez tomber chaque chose, et alors que faites-vous ?  Vous essayez de trouver la paix, mais vous n’observez pas le mental, vous ne travaillez pas avec vos chitta vrittis, vous ne travaillez pas avec votre nature réactive, vous ne regardez pas votre soi. Vous êtes toujours le pur qui ne se trompe pas, et qui ne fait rien de faux. C’est toujours la faute des autres, les autres sont responsables de créer le déséquilibre, le dérangement, l’insatisfaction et l’anxiété, et vous êtes  parfait. C’est l’attitude des gens, même certains yogis, et donc il n’y a pas de réalisation du yoga dans la vie, en dépit du fait que beaucoup pratiquent le yoga. Il peut y avoir des exceptions, mais c’est le cas général.

Étant donné ce scénario, la formation à la Bihar School of Yoga maintenant n’est pas d’enseigner, mais plutôt d’expérimenter le yoga. Soyez courageux et osez. Qui sont les gens courageux ? Ceux qui se lancent des défis et découvrent de nouvelles choses.

                                                                                                                           Swami Niranjanananda Saraswati